About Us

Synthberries &
electro–pop dream

Electro–pop, Korg, French, Russian, Analog, Vintage, AKAI,
Fender, TR 909, Mac, Mix, Overdrive, Synthesizers...

Our story in english

A seemingly impossible story in which a musician, studying graphic design in Ekaterinburg meets an orchestra director working as a sound engineer in Paris. The tape is a mix of a myriad influences, of which brit pop and french touch 2.0 are predominant.

Musician's love for vintage gave birth to the band's name — the tape. Their melodies are simple, catchy and efficient.

What makes their sound so special is a well kept secret, but it's probably inspired by the catchy basses of Hot Chip, the transparency and lightness of Metronomy, and there may even be a drop of the nordic liquor in this mix.

After the first part of his career with 'Plastica', (gigs up to 100,000 people, airplays on BBC Radio 1, UK, Radio Maximum, RU, and Radio Bremen, D) Ilya decides to move to Paris where he soon meets Francesco.

They both share the same passion for vintage synthesizers and old school drum machines. A few months later in 2009 they form the tape. They start playing venues almost imidiately, in Paris as well as in Berlin, Bremen, Prague…etc. At the same time they keep composing, which in turns into their first EP They finish a first demo then their first ep - do it agzin june 12 - published on quixote rpm then a second ep believe .

Check out
40 weeks 40 TAPES

Notre histoire en français

Improbable rencontre entre un musicien étudiant en graphisme d’Ekaterinbourg et un ingénieur du son chef d’orchestre du XIIe arrondissement parisien, the tape propose un mix d’influences de britpop et de French electro.

Passionnés par l’approche vintage, ils se choisissent un nom au plus près de leurs racines, proposant des mélodies simples et efficaces.

Le secret bien gardé de leurs lignes de guitare et de basse synthétique renvoient autant à l’electro-pop élégante de Hot Chip qu’à la légèreté efficace de Metronomy. On peut aussi y trouver quelques touches de sonorités nordiques.

Après une première partie de carrière avec son groupe Plastica, entre Prague et Londres, dont quelques passages sur Radio One (UK), Radio Maximum (Ru) ou Radio Bremen (De), Ilya vient s’installer à Paris où il rencontre Francesco.

Leur passion commune pour les synthétiseurs et les boîtes à rythmes vintage (Korg MS20, Moog Prodigy, TB303, TR606) fait le reste et aboutit à la création de The Tape en 2009. Dès lors se mettent en marche les concerts qui les conduisent à Brême, Berlin, Prague... Ils cèdent par la suite à une frénésie de compositions qui aboutissent à une première démo, suivie d’un premier EP officiel intitulé “Do It Again” (juin 2012), publié avec le concours de Quixote R.P.M., avant un deuxième, “Believe” (octobre 2012).

Sur scène, en attendant de pouvoir un jour s’offrir des Jupiter 6, TR909, ou autre Arp Odyssey, le groupe dépasse sa propre écriture et libère une énergie insoupçonnée et résolument dance-floor. S’adaptant aux conditions et aux envies du moment, ils peuvent aussi bien livrer un concert de pop électronique que glisser vers le set électro instrumental

Le regard tourné vers la découverte de villes telles qu’Amsterdam, Bruxelles, Hambourg, ... dans les mois à venir, un autre EP est déjà en préparation pour début 2013.

The Band